Entretien d’un plafond ignifuge : l’essentiel à savoir


plafond ignifuge

Pour prévenir la propagation d’incendie, il est indispensable d’installer un plafond ignifuge surtout si sa maison dispose de plusieurs étages. Composé de panneaux métalliques, de plaques de plâtres et de fibres ignifugés, ce type de plafond est adapté aux incendies. S’il n’est pas forcément ininflammable, il est capable de résister au feu pendant quelques heures en attendant l’arrivée des pompiers. Avec le temps, ce plafond peut jaunir ou encore noircir et gravement se dégrader. Pour prévenir toute détérioration de votre  plafond ignifuge, il est indispensable de l’entretenir régulièrement. Dans cet article on vous dit tout ce dont vous avez besoin de savoir pour entretenir votre plafond ignifuge.

Le matériel nécessaire pour entretenir un plafond ignifuge

Afin de procéder à un nettoyage efficace de votre plafond, il est nécessaire de se munir de quelques matériels à savoir d’un escabeau pour atteindre toute la surface de votre plafond. Il est important d’en choisir un qui soit assez confortable pour que vous puissiez y tenir pendant plusieurs minutes. Il faut aussi que ce dernier soit assez stable et qu’il ne s’incline pas d’un côté ou d’un autre. On peut facilement en trouver un à sa taille dans une boutique spécialisée.

Il est également important de s’équiper d’un balai éponge télescopique. Ce matériel est incontournable pour pouvoir nettoyer efficacement son plafond ignifuge. En effet, il permet de nettoyer l’ensemble de la surface du plafond sans difficulté même les zones les plus difficiles d’accès. L’éponge qui se trouve au bout permet d’appliquer un détergent qui permet de décrasser plus facilement le plafond ignifuge. On doit également se doter de bâches de protection pour protéger les meubles ainsi que de lunettes et de gants de protection pour protéger ses yeux et ses mains de la salissure.

Entretenir un plafond ignifuge : les bons gestes

L’entretien d’un plafond ignifuge dépend surtout si ce dernier est peint ou non. Dans le cas où il n’est pas recouvert de peinture, il suffit de passer un simple coup de brosse qui devrait normalement enlever toute la poussière et la saleté qui se sont collés au plafond avec le temps. Il est également possible de plonger l’éponge du balai télescopique dans de l’eau savonneuse tiède pour enlever les tâches les plus résistantes. Par la suite, il est important de le sécher rapidement à l’aide d’un chiffon bien sec. Si vous n’êtes pas très bricoleur et que vous souhaitez faire appel à un professionnel, vous cliquez pour visiter le site.

Pour un plafond peint qui est a déjà énormément jauni, il est indispensable d’appliquer une pâte spéciale qui permet d’enlever l’ensemble des tâches présentes sur le plafond. Pour la réaliser, il faut mélanger du blanc de zinc avec du lait. Par la suite, on peut appliquer la préparation sur la surface tachée à l’aide d’une brosse souple. Pour finir, on passe un chiffon doux saupoudré de talc.

Si vous constatez une mauvaise odeur qui s’est accrochée au plafond, il faut frotter l’ensemble de la surface avec un mélange de bicarbonate de soude et de talc à parts égales à l’aide d’une éponge humide. De cette manière, l’odeur devrait s’enlever progressivement pour disparaître complètement au bout de quelques heures. En ce qui concerne les tâches d‘humidité, vous pouvez appliquer une bouillie d’amidon mélangée à de l’eau. Cette solution est très efficace pour enlever toutes les traces d’humidité sur le plafond.

+ Pas de commentaire

Ajoutez